Version PDF

Cardio-diabétologie

06 déc 2018

69 pour 100

Michèle DEKER, Paris

C’est le pourcentage de patients diabétiques de type 2 en prévention primaire inclus dans l’étude REWIND, étude de sécurité cardiovasculaire qui évalue le dulaglutide 1,5 mg, agoniste du récepteur de GLP-1 hebdomadaire comparativement au placebo.

La population de cette étude est donc très différente de celles des études des autres GLP1-AR, composées en majorité de patients en prévention secondaire (environ 70-80 % dans LEADER, SUSTAIN et EXSCEL, 100 % dans HARMONY). Elle se distingue aussi par le taux d’HbA1c à l’entrée dans l’étude, 7,3 %, donc plus bas que dans les autres études, et une forte proportion de femmes (46 %). REWIND est aussi l’étude dont la période de suivi est la plus longue, plus de 5 ans en moyenne. L’objectif ambitieux de REWIND était de démontrer la supériorité du dulaglutide sur la réduction des événements cardiovasculaires majeurs (AVC non fatal, IDM non fatal et décès cardiovasculaires). Les résultats préliminaires annoncés début novembre montrent que cet objectif est atteint. "Diabétologie Pratique : publication avancée en ligne"

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

publicité
publicité